Le Vieux-Château du Neubourg fait peau neuve | Le Courrier de l'Eure

2021-11-26 01:56:37 By : Mr. John Lee

Suivez l'actualité de vos villes préférées dans l'onglet Mon actualité

Suivez l'actualité de vos villes préférées dans l'onglet Mon actualité

Il faudra plusieurs années avant que le Vieux Château du Neubourg (Eure) ne retrouve sa splendeur d'antan. Mais grâce aux travaux entamés, le monument n'est plus en danger.

Les travaux d'extrême urgence du Vieux-Château du Neubourg (Eure) sont terminés. Le rideau, qui menaçait de tomber, n'est plus en danger.

Il est maintenant temps pour les travaux d'urgence de sauver le bâtiment. Ils dureront un an et coûteront environ 2,2 millions d'euros, selon la mairie.

« Nous avons un vrai projet de revalorisation », expliquent Isabelle Vauquelin et Anita Le Merrer, respectivement maire du Neubourg et adjointe à l'urbanisme et au patrimoine.

Avant de commencer les travaux, des fouilles archéologiques ont été entreprises, qui ont révélé les fondations et "beaucoup d'objets", principalement de la vaisselle en terre cuite.

"Nous voulons comprendre l'histoire du monument et la rendre aux habitants"

 Une réunion d'information pour exposer les objets trouvés aux résidents intéressés est également en préparation. Il se déroulera vers janvier 2022.

Mais le Vieux Château n'a pas encore livré tous ses secrets. « Il y a un décalage entre le XIe (date de construction de l'édifice) et le XVe siècle, révèle Anita Le Merrer.

Pour combler ce vide historique, les archéologues utiliseront, entre autres, la dendrochronologie. Cette méthode scientifique permet de dater les pièces de bois et permettra d'en savoir plus sur les altérations du bâtiment au cours des siècles.

L'échafaudage, installé en septembre, visible depuis la place du Vieux-Château, n'est pas la partie la plus impressionnante.

A l'arrière du bâtiment, un gigantesque échafaudage a également été installé. 

" Tout est à refaire "

Construite vers 1400, la tour de Madame du Boulay est une préoccupation majeure. La charpente de la tour est en danger, la toiture est en train d'être refaite.

Et l'année prochaine, les sols, en très mauvais état, devront être changés.

Dans le château, la "boîte à chaussures", dont l'appartement qui avait été construit à l'intérieur, est aujourd'hui détruite.

Certaines parties de l'appartement, comme la douche, ont été supprimées et seront vendues. Le montant collecté sera réinjecté dans l'œuvre.

La mairie du Neubourg veut redonner de sa splendeur à la salle de la Toison d'Or, où elle se trouvait et où la troupe du Marais joua un opéra en 1661, à l'invitation du marquis de Sourdéac. Mais le travail de consolidation des piliers reste à accomplir.

Tout ce travail ne se fera pas d'un coup, explique Isabelle Vauquelin, mais par étapes. La raison principale est le coût très élevé que le site représente pour la commune. 

"C'est le financement qui déterminera la suite"

La réhabilitation complète du château n'aura pas lieu avant plusieurs années, selon la mairie.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Le Courrier de l'Eure dans l'espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous retrouverez toute l'actualité de vos villes et marques préférées.

Journal illimité en version papier ou numérique PDF

1 Pas d'explication pour les clusters de cancers de l'enfant : l'échec des autorités sanitaires ?

2 Seine-Saint-Denis. Explosions près du Stade de France : que s'est-il passé ?

3 L'indemnité d'inflation de 100 euros définitivement validée par le Parlement

4 doses de rappel pour tous, port du masque à l'intérieur... annonces gouvernementales

5 Accident de la route violent en Seine-Maritime : le conducteur a voulu éviter un sanglier

Abonnez-vous pour lire un journal PDF illimité

© 2021 actu.fr, détenu et coopéré par Publihebdos et ses filiales. Hébergement dédié : Groupe DIS, Digital Ad Trust et ACPM. Conception et design : Datagif.

Sélectionnez une région ou recherchez une ville

Aïe vous avez refusé les cookies . Vous ne savez peut-être pas que 400 journalistes professionnels travaillent pour actu.fr (Groupe Publihebdos / Sipa Ouest-France). La collecte des cookies est utile pour collecter des revenus publicitaires qui nous permettent de vous fournir gratuitement des informations fiables et de qualité. Si vous aimez actu.fr, vous pouvez accepter les cookies👍.