1 - Style/Logotypes/Le Figaro/Apps/jeux

2022-06-25 02:07:44 By : Mr. BingHuang Chen

Rubriques et services du Figaro

Rubriques et services du Figaro

Les sites du Groupe Figaro

La construction d’un navire de guerre nécessite 1 million d’heures de travail et l’intervention de personnels hautement qualifiés.

«C’est ici que s’écrit l’acte de naissance du futur bateau, avec la découpe de la première tôle.» Gilles Guiganton, directeur de la production, en charge des coques, de la chaudronnerie et du préassemblage sur le site de Lorient-Lanester de Naval Group, explique avec passion toutes les étapes de la construction d’un navire de guerre. Un chantier au long cours, qui nécessite 1 million d’heures de travail et l’intervention de personnels hautement qualifiés.

À lire aussi Naval Group tourne la page du «contrat du siècle»

En amont, les machines à usinage découpent les plaques en acier pour produire les 70.000 pièces élémentaires de la première des trois frégates de défense et d’intervention (FDI) commandée par la Grèce. En parallèle, le pont du bateau est monté à l’envers afin d’éviter les échafaudages et de réduire la pénibilité. Le pont sera remis dans le bon sens grâce à un gigantesque portique de retournement avant d’être «marié» à la coque. Parallèlement, le préassemblage des blocs constituant la coque a commencé au sein d’un autre hall dédié. Puis…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article. Soyez le premier à donner votre avis !

Les syndicats appellent les conducteurs à faire grève en raison de changements de plannings qui surviennent à la dernière minute. En cause notamment, de nombreux travaux sur les lignes.

RÉCIT - La situation se complique pour les fleurons tricolores restés dans le pays dirigé par Vladimir Poutine.

Le groupe français dévoile une douzaine d'innovations, qui préfigurent le combat naval du futur avec ses essaims de drones et ses navires connectés «invulnérables».

Lorient, QG des navires de surface, tourne à plein régime

Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement